Archives de catégorie : Documents

Articles techniques, photos et observations du club et de ses membres.
Cette catégories regroupe des ressources pratiques

Namibie retour : 01 et 02 oct :

Tout a une fin !

samedi matin bagages, dernier petit déjeuner à 11h avec des œufs brouillés+bacon, derniers postes astro sur ce blog, puis le minibus nous remmène tous à l’aéroport, en commençant pas les 80km de pistes bien ‘vibrantes’.

De jour, il semble que j’ai les meilleurs yeux de l’équipe 😉 :

à l’aller 2 semaines plus tôt j’avais vu 2 girafes la tête dans les arbres, et au retour des babouins (je suppose, enfin des singes assis sur des mangeoires à vaches …), et une autruche.

Au passage j’ai réussi à prendre ceci, sur la route : les rivières de sable en fin de saison sèche … impressionnant :

et aussi ce chantier de construction d’une route (qui parait super large), regardez bien les caractères sur les panneaux :

et oui Anthony avait vu juste à l’aller, regardez qui finance :

Retour à la maison après presque 20h de voyage (nettement moins fatigantes que l’aller perturbé par les grèves des aéroports français) : les Dombes, coucou Georges !

 

 

Namibie 22: Nuit 30 sept au 1er oct :

Dernière nuit possible ce soir !

C’est annoncé couvert au début, dégagé ensuite.

 

Bruno ouvre et prépare son poste, et veille pour être prêt à la première minute.

Les 3 autres dorment un peu, jusque minuit pour les dobsoniens.

Le ciel se dégage progressivement, quasiment dégagé vers minuit.

La qualité est la même que les nuits précédentes, moins bonne qu’en début de première semaine où les étoiles, comme la voie lactée, comme le Scorpion,  étaient éclatantes.

Tout le tour de l’horizon est voilé (poussières dit-on ici), sur 20°, et même plus côté sud.

On va faire avec.

 

La nuit des astrophotographes :

Thomas image Jupiter, puis ferme tout assez tôt, mais Stephen profite du ciel jusque 4h30, il est loin d’avoir fait tout ce qu’il avait prévu ces 2 semaines.

Bruno et André capturent des images de la Tarentule jusque 2h30.

 

La nuit des dobsoniens :

Début vers 00h15, uniquement au 500mm.

On commence par un amas de galaxies dans le Paon : 4 sont visibles, assez faiblement, ngc6872 6876 6877 6880.

Puis ngc7744 toute proche.

On retourne sur ngc1313 galaxie dans le Reticule : légère, visible en vision décalée.

Et aussi sur la galaxie ngc1365 dans le fourneau, étendue, belle forme typée, avec les 2 bras, toutefois moins bien que lors de notre précédente observation.

Un petit tour sur l’immense Tarentule, toujours superbe, entourée de nombreux autres objets, cette zone de la Dorade est bien riche !

Dernier tour sur la galaxie du Sculpteur, ngc253, bien détaillée à x125, au zénith, mais comme toujours positionnement difficile d’un dobson an zénith.

Puis l’amas globulaire ngc288 à côté, très étalé, peu compact, bien résolu !

Saturne : trop tard, elle est descendue dans la ‘crasse’ de l’horizon.

Petit retour sur « l’épaisse » ngc55 : proche du zénith, elle est bien détaillée.

Dans la Grue : ngc7424 : cette galaxie est plutôt faible en luminosité, on ne distingue pas les bras spriraux.

Tout prét, on vise le quintet de la Grue : 4 galaxies visibles dans le même champ à x90 au panasonic de 27mm, bien contrastées et lumineuses, c’est une image superbe !

Jupiter, haute dans le ciel : pas formidable car il y  a de la turbulence, mais un moment de calme permet de voir des détails sur les bandes principales, une bande plus fine.

Un tour sur 47 Toucan ngc104 : toujours aussi beau, immense amas, les étoiles du bulbe centrale paraissent jaunes en majorité.

Essai sur ngc1466 amas globulaire dans l’Hydre : il parait petit et n’est pas résolu.

Un dernier essai sur ngc2442 que nous ne parvenons pas à trouver.

Eta Canena: dans la ‘crasse’, on ne tente pas, il ne faut pas partir d’ici avec un mauvaise image d’elle !

Heure / SQM / température :

1h30 21.5 16

3h 21.55 14

4h 21.5 14

 

 

 

 

 

Namibie 21: Vendredi 30 SEPT :

Dernière journée !

Début préparatifs du retour, mais léger car la nuit s’annonce bien, donc personne ne range le matériel astro.

Repos en prévision d’une dernière nuit dont on compte bien profiter, apéro autour du barbecue, et un repas du soir, comme toujours, excellent.

Nous remercierons les cuisinières.

Petite discussion  autour de l’orientation de la lune ce soir, p/r à celle qu’elle a, vue depuis la France au même moment :

Vous arrivez à expliquer ?

Namibie 20: Nuit 29-30 sept :

Nuit annoncée mauvaise comme les précédentes, mais une bonne surprise nous attend.

On tente, on verra bien.

Bruno veille dès après le repas, pour peaufiner le positionnement de la monture astrophysique de son poste un peu modifié : la lunette d’André a été montée en parallèle de l’instrument de Bruno.

Les autres dorment jusque vers minuit : à ce moment le ciel est bien chargé avec quelques trouées, mais on a fait ça tellement souvent chez nous …

 

La nuit des astrophotographes :

Ca se dégage un peu plus vers 00h30, puis un peu plus, les astrophotographes commencent des prises sur la nébuleuse de la Tarentule, jusque vers 2h30.

Thomas a fait aussi quelques vues, mais a stoppé tôt.

Stephen, lui, a bien a lancé ses acquisitions en cours de nuit, et surveillé son poste comme d’habitude toutes le 2h jusqu’à l’aube !

 

La nuit des dobsoniens :

On commence vers 00h30, donc, sur les objets les plus brillants, dans ce mauvais ciel, en jouant les opportunistes dans les trouées, avec le 500 uniquement.

Jupiter (on a bien la GTR grande tache rouge) et Saturne, c’est un bon début, mais il y a de la turbulence, c’est moins bien que le premier soir.

La nébuleuse de la Tarentule : très bien détaillée, avec le filtre OIII, moins bien que d’autres soirs.

Puis M42 dans Orion haut placé, elle aussi bien détaillée, floconneuse, très étendue.

C’est un bon début.

A 1h30 le ciel se recouvre en grande partie … pffff

Anthony en profite pour se reposer, Franck pour tester le 380 remonté/recollimaté/dépoussiéré : les mouvements trop libres (le télescope plongeait tout seul avec un oculaire lourd), sont redevenus corrects (le polish nettoyant a fini de s’évaporer ?), les images sont correctes, tout va bien.

Vers 2h le ciel est bien dégagé, même si cela reste bouché jusque 20° au-dessus de l’horizon, et s’il y a de la turbulence : ce n’est pas aussi lumineux que les premiers soirs.

Mais on a retrouvé la belle présence des deux nuages de Magellan, dans leur rotation autour du pole sud !

La nébuleuse M78 dans Orion : l’image n’est pas formidable.

L’amas globulaire M79 dans le lièvre : très beau, le centre et le pourtour sont bien résolus !

Les 2 amas ngc362 et 47 Toucan dans le petit nuage de Magellan sont superbes !

Vers 3h30 on tente de voir Sirius B,  avec l’Ethos de JeanLouis : devrait être  au 1/25 ième du champ, selon les calculs d’Anthony : elle reste invisible.

Puis l’amas ouvert ngc2516 dans la Carène : il est superbe ce grand champ d’étoiles très lumineuses, visible à l’œil nu : des étoiles sont bien jaunes, quelques-unes bleues.

Puis l’amas ouvert ngc2547 dans la Poupe : il est très large lui aussi, avec des étoiles bleutées, très beau.

Les amas ouverts ne sont pas souvent prisés des observateurs, ceux-ci valent le détour.

 

On pli tout vers 4h15, on vient de voir Stephen passer pour son avant dernier ‘tour’ de surveillance !

 

Heure / SQM / température :

2h45 21.57 20°

4h15 21.5 16°

Namibie 19: Jeudi 29 sept :

Nuit bouchée :

Bruno à jeté un œil vers minuit, une zone dégagée mais avec un voile d’altitude.

Thomas a fait pareil un peu après : tout bouché.

 

Les journées se ressemblent : dégagées et ventées le jour, un beau ciel bleu ! puis bouchées la nuit.

La nuit qui vient est annoncée identique.

 

Nous en profitons pour échanger/partager nos photos.

Namibie 18: Mercredi 28 sept :

Journée chaude comme annoncée, surtout après midi.

Bruno et Anthony retournent au trou d’eau dans l’après midi, mais avec les clés pour éviter de grimper sur les barrières, comme la veille !

Ils ont eu très chaud, mais vu une famille de mangoustes, et 2 blesbok adultes :

Pas de préparations astro, la nuit étant annoncée encore bouchée.

reverra-t-on le ciel du sud avant de rentrer ? On aimerai bien …

 

Richard est reparti dans l’après-midi , avant la fin de son séjour, vers l’aéroport de Windhoek, pour 2 jours de voyage vers Phoenix.

Namibie 17: Nuit 27-28 sept :

Nuit annoncée pas folichonne.

Pas de vent, il fait bon.

On se couche tôt pour dormir qqs heures.

23h on est 3 dehors.

Bruno tente de se positionner sur le petit nuage de Magellan mais n’aura finalement qu’une seule photo brute, André se prépare mais ne mettra rien en route, Franck ouvre le 380.

On a finalement un bon dégagement vers minuit-1h, avec une couche légère qui reste en altitude … bof.

Au télescope, 2 seuls objets exploitable : les pléiades, pas si mal, et Jupiter : la grande tache rouge sur un bord va passer derrière, et une tache noire sur une bande : renseignement pris ce n’est pas un transit de satellite; donc bien qqs détails sur les bandes, belle image !

SQM 21.65, les couches assombrissent le ciel.

Stephen avec le C11 dans le même temps arrive à quelques bonnes images aussi.

Tout se recouvre, le temps de discuter, on pli vers 1h30 en croisant Antony qui sort voir ce que cela donne.

Les prévisions n’ont pas été très fiables (metoeblue plutôt mieux que ventusky), les couches sont très mouvantes.

Namibi 16: Mardi 27 sept :

Nuages la nuit dernière : donc nuit comme tout le monde.

 

De timides éclaircies annoncées cette nuit, on demande à Reinhold de ressortir les 2 télescopes. On est optimiste !

Comme 3 jours plus tôt une mini tornade ‘devil dust’ a renversé le 380 …, il va falloir jeter un œil, on sait déjà que le miroir secondaire  a bougé.

Reinhold en profite pour une maintenance ‘poussières’ sur les 2  (le 500 et le 380).

En France le principal problème est l’humidité, la nuit, quand on observe (il arrive que ça dégouline sur les tubes …) le principal problème étant l’embuage des miroirs.

Ici c’est la poussière, les fins grains de sable, et il y a souvent du vent …

On découvre les supports, les boites des miroirs primaires, on dépoussière tous les coins (avec une grosse poire-soufflet à main …) etc…

On ponce légèrement les patins en téflon des 2 mouvements de rotations, poussières collées et petits grains de sable incrustés, il y a carrément des fines rayures !

Puis tout est lustré au polish de voiture.

Revue des 2 mouvements du 380 :

Le mouvement azimuth du 500 :

test ok pour ce mouvement, à vide, et revue des patins du mouvement d’altitude :

 

Puis on entame un examen complet du 380, dont l’alignement des miroirs a fortement souffert dans la chute  …

L’ensemble est enserré dans un immense drap épais, pour la journée, résultat aucune trace de choc. (ici c’est le 500, en photo)

Toute la structure semble ok, le miroir primaire a été sûrement retenu par les ergots de retient puis a repris sa place, les masselottes dessous sont en place, tout semble ok.

On fini par trouver que le secondaire a bougé dans sous enserrement.

Démontage complet, réinstallation, et repositionnement un peu difficile, puis réalignement au laser.

A suivre lors de la prochaine observation …

 

 

Namibie 15: Lundi 26 sept :

Nuages la nuit dernière : donc nuit comme tout le monde.

Petite balade de fin d’après-midi ce lundi, vers un trou d’eau, pour essayer de voir des animaux.

Les animaux de la ferme :

Tout est clos, sur des distances immenses :

La route principale, bons pneus et amortisseurs recommandés :

Au final on a vu juste une mangouste (le lendemain matin Ursi et Stephen y vont à 6h30 : ils verrons 2 antilopes.) :

Et le soir début de partage de nos photos … vivement le beau temps !

Namibie 14: Dimanche 25 sept :

Journée couverte, vent fort et sec (on a tout le temps soif).

Une rafale (mini tornade vue pas Ursi) a renversé le 380 ;-(

Reinhold dit que le secondaire a bougé … il va falloir tout regarder en détail, recollimater.

Du coup il rentre tous les Dodsons, resserre toutes les attaches des postes comme celui d’André, met des bâches plastic, il fait un tour complet du site.

Quelques gouttes de pluie …

Bruno profite de cette journée pour traiter les images prises sur ngc55, dite galaxie du collier de perles:

Bruno abandonne le C11 pour installer son téléobjectif à la place, André n’en veut pas : Reinhold va donc installer le C11 sur le poste de Thomas qui veut l’essayer.

Bon ben du coup …

Quelques habitants :